• L'electro et le tyros 4: le faire sonner comme un synthé ou une workstation! partie 3: les Sons.

    Nous avons pu voir déjà deux éléments prépondérants qui rentrent dans l 'élaboration de mes musiques électros: les multi pads et les styles.

    Enfin, last but not least, les sonorités sont vraiment l'élément fondamental de mes compos.

    J'ai toujours attaché de l'importance aux sons en général, surtout les sonorités aériennes, typées nappes et pad qui ont, à mon sens, ce pouvoir de vous transporter dans un autre univers...c'est vraiment cette sensation là!

    Aussi, lorsque j'ai fait l'acquisition de mon tyros 4, j'ai d'emblée pu constater qu'il était richement doté de base et ça été pour moi une excellente et agréable surprise. Ouf, les pads étaient vraiment variés et de bonne qualité, même si certains échantillons retenaient plus mon attention que d'autres...

    J'avoue que les "bell pads" (nappes de types "cloches" synthés) me fatiguent un peu, bien que je les ai utilisés pour ma dernière compo en duo avec un ami sur Kronos, et qui pour le coup m'ont été utilement agréables!

    J'aime énormément les sons "évolutifs" c'est a dire qui répondent à des changements sur le temps de la note...plaquez un accord et laisser le son agir, évoluer...par un jeu de filtres/LFO etc etc...c'est le pied...

    Autant être honnête: le Tyros ne possède pas tellement de sonorités ce type , enfin...pas immédiatement...oui , car il y a la possibilité de jouer avec l’éditeur de son (voice set) - Cette possibilité d'édition bien que limitée, si on compare avec un clavier de type synthétiseur ou workstation, reste néanmoins suffisamment fournie en possibilités pour réussir à obtenir des sonorités tout a fait intéressantes et variées.

    De plus, le Tyros permet jusqu'à réunir 3 sonorités (R1,2 et 3) simultanément, sans compter une 4ème voice "left", indépendante toutefois, mais qui peut jouer néanmoins un rôle actif et complémentaire aux 3 autres voix assemblées.

    Ajouter à cela la possibilité d"appliquer des filtres différents, une brillance et des harmonics plus ou moins prononcés, des effets indépendants sur chacune des voix, et vous pouvez après un peu de recherche et de travail obtenir des pads superbes, qui sonnent pros!

    A titre personnel, il est aussi exact de dire que j'utilise des UVN en sus des voices déjà existantes du tyros.

    Qu'est ce qu'une voix UVN?

    Il s'agit tout simplement d'une voix provenant d'un échantillon (sample) qu'on aura importé d'un instrument ou d'une source sonore externes au clavier, et qui sera lisible par le tyros, U.V.N. étant le nom de l'extension du format compatible (pour tyros 3, 4 et 5) et T.V.N. pour les tyros précédents (1 et 2)

    Et c'est là que tout devient magique et transfigure votre "banal" clavier en véritable "bête de course": plus de limite ou presque ( la mémoire)!

    Si votre tyros est doté d'une mémoire flash (Flash memory ), vous êtes en mesure via un protocole spécifique de bénéficier de voix additionnelles rapidement dès l'ouverture de votre tyros (pas de latence, ni de temps de chargements)!

    Là encore, des dizaines d'heures de recherche sur la toile m'ont permis d'obtenir quelques dizaines de voices U.V.N., de qualité assez différente, d'utilité pas toujours évidentes au premier abord, mais disponible gratuitement là encore.

    C'est donc là le "secret" de la réussite entre des compositions traditionnelles réalisées via les voices embarquées et des compositions faites avec des éléments externes (ici des samples) qui vont véritablement  donner à votre clavier une couleur sonore différente!

    Je vous invite à aller consulter le blog F.T.S. au sein duquel sont compilées des dizaines de voices UVN qu'il vous suffira de charger sur vos emplacements "memory flash" disponibles ( 128 pour la flash mémoire 1024 M.O.).

    ICI

    De même que les nappes font partie intégrante de mes compos, les synthés et sons synthés sont également à l'honneur.

    N'hésitez pas à actionner la molette de modulation, à coté de la molette de pitch bend: vous seriez surpris du nombre de sons qui permettent d'être totalement méconnaissable rien que pas cette action!!

    On n'y pense pas toujours, mais ayez en tête ce petit réflexe: il y a de quoi là encore effectuer simplement et en temps réel une modification musicale sur une même mélodie et apporter des variations bienvenues! essayez c'est magique et gratifiant!

    Les effets internes du tyros 4 appelés D.S.P. sont nombreux et de qualité professionnelle: reverb, chorus, flanger, phaser, delay, effet de vocoder... et j'en passe!!

    Prenez une sonorité en Right 1: Allez sur la panneau de contrôle du tyros : passez en revue les différents type d'effets.

     

    Commencez à placer vos curseurs à 127 au maximum afin d'"exagérer" l'effet, puis modulez selon votre gout en affinant.

    Voici un exemple vidéo de l'usage des filtres en temps réel:(source you tube keyboard player channel):

     

     

     Comme vous pouvez le constater, le joueur agit directement sur les filtres internes par les potards virtuels du tyros ("cut off" et "brillance") pour "altérer" le son: le résultat est bluffant, non?

     

    Autre exemple: source tyros4 music channel, chaine de mon ami Manu:

     

     

    L’édition des sons:

    Comme dit précédemment, le Tyros reste avant toute chose un arrangeur et pas un synthé. En cela, il propose des possibilités d'édition de bonne facture, MAIS qui ne parviendront pas à rivaliser avec celles d'un synthétiseur, dont c'est la fonction première.

    Toutefois, la fonction "voice set" permet déjà de modifier pas mal de paramètres et, à condition d'être passionné et patient, on peut tout à fait sortir d'un banal son, une sonorité beaucoup plus flatteuse et qui sonnera plus "pro", une fois encore.

     

    exemples sonores: (à venir)

     

    Bref: pas de secret, ni de méthodologie particulière, mais des essais, beaucoup d'essais, souvent infructueux...ça fait partie du jeu.

    On fait bouger ses curseurs d'abord à 127 exagérément, puis on affine de plus en plus, pour trouver le meilleur équilibre entre le sustain, le release, la brillance, l'attaque, les effets appliqués qui affecteront plus ou moins chacun des critères précédemment cités en fonction de vos valeurs retenues. etc etc...

    Seule votre oreille et ce que vous souhaitez obtenir pourront vous guider dans vos choix de réglages!

    Quelques conseils supplémentaires:

    N'oubliez jamais d’enregistrer votre travail, le plus facile étant les mémoires de registrations ( vous en avez 8).

    Créez vous une registration vierge, toujours, quand vous débutez un travail nouveau (cliquez pour télécharger):

     

    registration vierge

     

    Cela vous permettra de démarrer sur une base saine: un multi pad vierge, un style vierge et une banque de registration vierge.

    C'est la base pour effectuer un travail de qualité!

    Et surtout:  AMUSEZ VOUS!  Cela doit rester du plaisir et du fun, et pas une corvée!

    Mysterio.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :